Informations & News

20.03.2018

Une stratégie redéfinie, le passager au coeur des priorités


En marge des discussions stratégiques avec le canton et la Confédération, Genève Aéroport clôt l’exercice 2017 sur un chiffre d’affaires de 466,4 millions de francs, qui permet de dégager un bénéfice net de 78,9 millions defrancs. L’investissement dans la rénovation des infrastructures a augmenté de 40%, pour atteindre 125,2 millions de francs. 

Le premier plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA) concerté entre le canton et la Confédération et avec l’appui technique de Genève Aéroport a été mis en consultation par l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC). La fiche PSIA de l’aéroport de Genève accompagnera l’Établissement dans son évolution et son développement en termes d’infrastructures et de mouvements, à l’instar de la fiche PSIA de l’aéroport de Zürich un environnement urbain très dense, grâce notamment à des prescriptions environnementales et urbanistiques qui consacrent la stratégie de développement durable poursuivie depuis des décennies par Genève Aéroport.

Pour rappel, le nombre de passagers a augmenté de 4,95% en 2017 pour atteindre 17'351'816, tandis que le nombre de mouvements s’est stabilisé, de manière plus significative encore qu’en 2016, puisque le total des atterrissages et décollages n’a augmenté que de 0,49%, soit 190'778 mouvements. Ces chiffres confirment donc l’évolution observée ces dernières années, à savoir le très net décrochage du nombre de passagers, par rapport au nombre de mouvements. Cette tendance conditionnera la stratégie d’investissements de Genève Aéroport pour les prochaines années, en particulier dans le cadre du PSIA.

L’activité fret a connu quant à elle une évolution très significative de 18,7% contre 6,5% en 2016 pour atteindre 89'012 tonnes de marchandises transportées. Cette progression est un indicateur qui conforte la position centrale de Genève Aéroport pour l’économie régionale.

Genève Aéroport a par ailleurs terminé l’année 2017 en réalisant un chiffre d’affaires de CHF 466,4 millions (en hausse de 4,7% par rapport à 2016), ce qui lui a permis de dégager un bénéfice de CHF 78,9 millions, dont la moitié sera reversée à l’État de Genève. Sur le plan financier, Genève Aéroport a consolidé sa planification des investissements à l’horizon 2030 en contractant un emprunt obligataire historique d’un volume de 175 millions, pour un coupon de 0,400% sur une durée de 10 ans.

Au cours de l’année 2017, Genève était reliée à 141 destinations (119 européennes et 22 intercontinentales) dans 49 pays.

En terme de parts de marché, easyJet consolide sa place de numéro un avec 44,9% du trafic de ligne sur la plateforme aéroportuaire genevoise suivi de Swiss avec 12,1% de parts de marché, en légère baisse par rapport à l’année précédente. Cette situation s’explique par le transfert de passagers de la compagnie Swiss sur des vols opérés par Lufthansa.

Viennent ensuite (en termes de parts de marché) : British Airways (4,84%), Air France (4,34%), Lufthansa (3,43%), KLM Royal Dutch Airlines (2,57%), TAP Portugal (2,23%), Brussels Airlines (2,15%), Iberia (1,98%) et Emirates (1,82%). Les compagnies du réseau Star Alliance restent majoritaires avec 27% de parts de marché, suivi de Skyteam (10%) et oneworld (8%).

Les recettes aéronautiques (redevances atterrissages, redevances passagers…) sont stables et représentent désormais 55,8% des revenus 2017, tandis que les recettes nonaéronautiques (redevances commerciales, parkings, …) contribuent à hauteur de 44,2% des revenus totaux. En dépit du franc fort, de la fermeture de certains espaces commerciaux au profit d’un élargissement des zones de contrôles de sûreté, ou bien encore des incertitudes liées au Brexit, ces recettes sont également restées stables.

Ces revenus ont permis à Genève Aéroport d’augmenter de manière significative ses investissements, puisque ces derniers ont été portés à CHF 125,2 millions, soit une augmentation de près de 40% par rapport à 2016, en excluant l’achat du bâtiment Swissair/IATA. Parmi ces investissements, 27 millions de francs ont permis d’améliorer significativement le passage des voyageurs en zone sécurisée en réduisant notamment le temps d’attente de 20 minutes durant les périodes de forte affluence. 

Vous pouvez suivre la conférence de presse en direct sur notre compte twitter @geneveaeroport et le fil #GVAlive
Le rapport annuel est disponible en version électronique à l’adresse www.gva.ch/ra 

Taline Abdel Nour, coordinatrice, service de la communication
Communiqué de presse

 

 
GVA : Urgences