Informations & News

17.01.2018

Bilan statistiques 2017: hausse du nombre de passagers et stabilité des mouvements d’aéronefs


Le trafic passager a augmenté de 4,95% en 2017, tandis que le nombre de mouvements s’est stabilisé, de manière plus significative encore qu’en 2016. L’activité fret connaît quant à elle une évolution très significative de 18,7% contre 6,5% en 2016.

Au cours de l’année 2017, Genève Aéroport a accueilli quelques 17'351’816 passagers, soit 4,95% de plus qu’en 2016. En 2016, l’augmentation par rapport à 2015 était de 4,83%.

Dans le même temps, le total des atterrissages et décollages n’a augmenté que de 0,49% pour atteindre 190'778 mouvements. De 2015 à 2016, le totale des mouvements avait augmenté de 0,54%.

En revanche, l’activité fret aérien sur la plate-forme aéroportuaire genevoise connaît une augmentation significative de 18,7%, pour s’établir à 89’012 tonnes, et ceci en profitant de la capacité cargo déjà disponible dans les avions de lignes sur Genève Aéroport. De 2015 à 2016, elle avait progressé de 6,6%, pour atteindre le volume de marchandises transportées de 69’295 tonnes.

Ces chiffres viennent confirmer le net découplage entre la courbe d’augmentation du nombre de passagers et celle des mouvements pour la seconde année consécutive. Ceci s’explique par la meilleure adaptation des capacités (les compagnies optent pour des avions de plus grande taille) ainsi que par l’optimisation de leurs taux de remplissage des appareils. 

Les choix de flotte que les principales compagnies aériennes actives sur la plate-forme ont annoncés pour 2017 participe de cette tendance. Les Bombardier CSeries, les A 320neo, les A 350 et les Boeing 787, moins bruyants et moins gourmands en kérosène, contribuent par ailleurs à limiter notamment les émissions sonores. Par ailleurs, les opérations de Genève Aéroport sont neutres en termes d’émission de CO2. Cette performance est reconnue par une certification internationale que Genève Aéroport vient de recevoir le 16 janvier 2018 (ACA niveau 3+). 

L’évolution très significative des volumes de fret constitue un excellent baromètre de l’économie locale. Par ailleurs, elle conforte la politique de Genève Aéroport qui tend à augmenter les capacités offertes pour de telles prestations de transport et souligne la qualité de l’infrastructure mise à disposition pour le processus de traitement du fret.

Les compagnies aériennes se disputant les dix premières places en termes de parts de marché sont easyJet (44,94%), SWISS (12,13%), British Airways (4,84%), Air France (4,34%), Lufthansa (3,43%), KLM Royal Dutch Airlines (2,57%), TAP Portugal (2,23%), Brussels Airlines (2,15%), Iberia (1,98%) et Emirates (1,82%).

Le palmarès des destinations sera rendu public en même temps que le rapport annuel et les états financiers de l’année 2017. Cette communication aura lieu le 20 mars 2017.

Contact: Sébastien Leprat (+41 76 577 05 71)



GVA : Urgences